Bitcoin: un nouveau paradigme ou une autre bulle?

Bitcoin: un nouveau paradigme ou une autre bulle?

Par Dimitri Elkin
27 août 2017

“Je suis sûr que le Bitcoin n’est qu’une frénésie. Finalement, les médias s’ennuient et passent au sujet suivant qui laissera beaucoup moins de place pour Bitcoin”, a déclaré Gavin Andresen, scientifique en chef de la Fondation Bitcoin, dans une interview pour le New York Times. À la surface, cet avertissement semblait être un conseil prudent. Tout en sachant que M. Andresen était une des personnes les plus informées au monde à propos du secteur exotique des crypto-monnaies.

Mais ceux qui ont suivi l’intuition de M. Andresen et vendu leurs bitcoins après avoir lu le New York Times l’ont regretté.

Cet article est apparu en avril 2013. À l’époque, Bitcoin a été échangé à la baisse de 100 $. Quatre ans et quatre mois plus tard, le prix du bitcoin augmenterait au-dessus de 4200 $.

Les rendements obtenus par les spéculateurs de bitcoins sont transformés d’impressionnants à astronomiques. Si on a investi mille dollars en bitcoin en 2011, en août 2017 cet investissement vaudrait  40 millions de dollars.

La valeur totale de bitcoin et d’autres crypto-monnaies a récemment dépassé plus de 150 milliards de dollars, c’est-à-dire au minimum 10 fois plus que celle de l’or jamais trouvée en Californie lors de la fameuse ruée vers l’or de 1849. En commençant d’un White Paper modeste, la distribution de l’idée du compte-rendu financier a engendré l’univers qui commence à  ressembler pour beaucoup à la vague de l’Internet depuis le milieu des années 1990 et qui a touché un nombre croissant des secteurs de la banque à la logistique.

Il est difficile de conserver des idées modérées pendant la ruée vers l’or, mais comme les doutes au sujet d’une bulle bitcoin sont apparues dès 2012, ça pourrait être utile de faire une pause et de poser une question, encore une fois, si nous sommes dans une bulle de crypto-monnaies? La réponse à cette question comporte des implications très pratiques, à la fois pour les personnes qui possèdent des bitcoins, et pour ceux qui pensent à un changement de carrière pour poursuivre les gens riches grâce aux blockchain.

Beaucoup d’économistes sont étonnés que, malgré le scepticisme, le bitcoin ne cesse de s’accroître. Au fil des ans, le prix de bitcoin s’est effondré quelques fois de plus de 50%. Il se restaure chaque fois. Non seulement ça. Quelques crypto-monnaies plus réussis sont apparus, y compris la deuxième plus grande devise, Ethereum. Au cours de l’année 2017, plusieurs entreprises ont récolté de plus d’un milliard de dollars grâce à Initial Currency Offering.

Cette fois, c’est différent?

Il existe deux types de bulles de marché.

Le premier type est quand un actif de valeur devient trop coûteux. Le krach immobilier de 2008 aux États-Unis est un bon exemple. Lorsque les prix des biens immobiliers américains ont chuté sur tous les plans, l’utilité fondamentale des logements et d’habitations en Amérique n’a pas changé, et le marché immobilier américain s’est finalement reconstitué.

Le deuxième type est la situation où on ignore la valeur intrinsèque d’un actif et on n’augmente le prix de l’actif que par une frénésie spéculative. Lorsqu’une telle bulle des prix des actifs finit par éclater, la valeur de l’investissement passe à zéro. L’histoire a beaucoup d’exemples de bulles pareilles, la tulipe-mania néerlandaise au 17ème siècle ou l’engouement MMM russe au 20ème y compris. Beaucoup de sociétés débutantes d’Internet aux États-Unis appartiennent également à cette catégorie: lorsque la bulle d’Internet a éclaté en 2001, Pet.com et beaucoup d’autres entreprises débutantes ont disparu de la surface de terre pour toujours.

Beaucoup de critiques de bitcoins disent que les crypto-monnaies entrent dans la deuxième catégorie de bulles du marché et n’ont aucune valeur. Si vous possédez toujours les actions de MMM, au moins vous pouvez les encadrer et les placer sur le mur. Le bitcoin ne peut même pas devenir objet de collection.

Chaque bulle est basée sur une logique autoréférentielle, disent les critiques. Le prix a augmenté, et donc le prix continuera à augmenter. Conformément à cette logique, le Bitcoin et autres crypto-monnaies sont une bulle classique. Et le fait que le bitcoin a été tellement apprécié récemment est un signe qu’un choc important arrive à grands pas.

Les preuves contre le bitcoin sont convaincantes. Mais l’autre parti présente également de nombreux arguments convaincants.

Les défenseurs de Bitcoin maintiennent  fermement que l’émergence de crypto-monnaies représente un «nouveau paradigme», selon lequel les entrepreneurs rendues possibles par la technologie peuvent créer une viable infrastructure financière mieux que n’importe quel gouvernement. La hausse initiale du bitcoin s’est produite en 2011, quand de nombreux investisseurs s’inquiétaient au sujet de la viabilité des papiers, des devises fiduciaires, et cherchaient des alternatives. L’or, l’alternative traditionnelle au papier-monnaie a atteint le sommet de 1800 $ l’once pendant cette période. Bitcoin a également commencé à s’accroître rapidement pendant cette période, et sa tendance vers la hausse a continué.

Maintenant, un bitcoin vaut plus que trois onces d’or. Et il faut noter qu’investir dans les bitcoins est moins dangereux que conserver les avoirs aux banques de la Russie.

Gaining Mainstream Acceptance/ la Majorité Accepte Progressivement /

Au cours des dernières années, les crypto-monnaies se sont renforcés. Même les critiques reconnaissent que le bitcoin et autres crypto-monnaies ont des caractéristiques utiles.

Tout d’abord, la technologie blockchain a trouvé de nombreux partisans en dehors du monde de crypto-monnaies grâce à la tenue des dossiers des transactions. Par exemple, la récente ICO de Filecoin vise à amener la philosophie blockchain à l’industrie du stockage de données.

Deuxièmement, le bitcoin différe du système de Ponzi et MMM car le processus de création de bitcoin est transparent, et l’offre de bitcoins est limitée. En fait, au fur et à mesure que le nombre de bitcoins disponibles diminue, le coût de bitcoin mining augmente. Ceci, en théorie, fixe un seuil plancher pour les prix du bitcoin.

Troisièmement, le bitcoin ne disparaît pas, et son coût de stockage est non significatif. Pour reprendre le même refrain familier: les bitcoins sont éternels.

La caractéristique du nombre limitée et de la valeur “éternelle” fait le bitcoin ressembler à un autre actif extrêmement résistant en tant que stockage de richesse: or.

L’or n’a pas de valeur pratique au-delà d’une application industrielle, mais le métal noble sert comme une garantie fiable pour les réserves de valeur. La quantité de nourriture et de denrées que vous pouvez obtenir avec une pièce d’or aujourd’hui est presque pareille à celle pendant les temps de Jules César. Cette permanence de valeur remarquable est en grande partie expliquée par le fait que la quantité de l’or déjà extrait dans le monde  peut être placée dans une piscine de taille olympique.

Ainsi, l’argument de Nouveau Paradigme affirme que le bitcoin sert d’or au XXIème siècle. Oui, peut-être, le bitcoin n’a pas de valeur intrinsèque. Mais une fois que les gens établissent la tradition d’utiliser le Bitcoin pour stocker les réserves et acheter et vendre des biens et des services, cette tradition se poursuivra, tout comme avec l’or, l’argent ou les diamants.

Mais même si on accepte cet argument sur le bitcoin, qu’est-ce qu’il faut faire avec toutes les autres crypto-monnaies apparues récemment?

L’or est un élément de la table périodique, et son approvisionnement est limité par nature.

Le bitcoin est différent. Il a été créé par des gens. Initialement, le bitcoin a ressemblé l’or: unique et d’offre limitée. Alors l’Ethereum est venu. Maintenant, les ICO créent des autres crypto-monnaies presque chaque semaine. La création de nouvelles crypto-monnaies n’est limitée que par l’imagination humaine.

Essayons une expérience mentale simple. Si demain, un alchimiste annonce la découverte de la pierre philosophale, capable de transformer des métaux peu coûteux en or, qu’arrivera-t-il avec le prix de l’or? Il est évident que la valeur des lingots d’or baissera fortement.

En 2017, quelque chose de remarquable est arrivé avec le bitcoin. Malgré la hausse de l’Ethereum et de plusieurs crypto-monnaies, le prix du bitcoin a augmenté.

Cela n’a aucun sens économique, et aurait dû tirer la sonnette d’alarme. Au lieu de cela, des investisseurs sérieux ont récemment pris le train de bitcoin en marche. Par exemple, en juin 2017, la banque d’investissement américaine Goldman Sachs a publié une note de recherche pour ses clients où elle prédisait que le prix du bitcoin augmenterait à près de 4 000 $. Deux mois plus tard, c’est exactement ce qui est arrivé.

  Tout ce qui monte doit redescendre? 

Il est difficile d’expliquer l’exubérance récente des investisseurs à propos du bitcoin. Peut-être reflète-t-elle le fait que le monde dispose beaucoup d’espèces et que le prix de nombreux actifs a augmenté en 2017.

Le véritable test de la valeur du bitcoin et d’autres crypto-monnaies viendra lorsque les marchés financiers traditionnels sont en baisse. Si, au cours de la baisse du marché boursier général, les prix de bitcoin sont toujours fermes, cet argument sera très sérieux pour la viabilité à long terme des crypto-monnaies.

Les investisseurs cherchent des actifs «non corrélés» avec les marchés boursiers et ceux des obligations. C’est pourquoi l’or est populaire. Peut-être le bitcoin peut-il se joindre à cette liste d’actifs uniques.

En attendant, La prévision est difficile surtout lorsqu’elle concerne  l’avenir de bitcoin ou d’autres crypto-monnaies.

Mais voici une paire des scénario, un pessimiste et un optimiste.

Sheba Jafari, responsable de la stratégie technique chez Goldman Sachs, prédit après la récente hausse, que le bitcoin  rebasserait à 2 221 $.

Mais d’autre part, Jeremy Liew, un des premiers investisseurs de Snapchat, a récemment présenté une vision optimistique concernant le bitcoin, et a prédit le prix du bitcoin en 2030. Son objectif de prix: 500 000 $. Oui, ce n’est pas une faute de frappe. Un demi-million de dollars pour un bitcoin.

Il est difficile de déterminer si, dans de nombreuses années, le bitcoin vaudrait la moitié d’un million ou un demi-dollar. Mais une chose est certaine, si vous investissez dans les bitcoin, soyez prêts pour une aventure folle, et certainement, comme ils le disent au Texas, ne tentez pas tout pour tout.



RECOMMENDED ICOS